Home
 
 

Chronologie de la lutte des Noirs aux Etats-Unis

 
  Source : Freedom, Une histoire photographique de la lutte des Noirs américains, Paris, Phaidon  
 

1619
Une vingtaine d'Africains sont transportés sur un bateau d'esclaves hollandais jusqu'à Jamestown (Virginie). En 1750, les Noirs constituent plus de 20 % de la population coloniale de l'Amérique.

1739
Des esclaves africains se dressent sans succès contre des Blancs lors de la rébellion de Stono (Caroline du Sud).

1776
5 000 Noirs rejoignent l'armée continentale américaine dans la guerre d'indépendance contre les Anglais.

1793
lnvention de la machine à égrener le coton, qui contribue directement à l'essor de l'esclavage aux Etats-unis.

1800
Découverte d'une conspiration de mille esclaves avec à sa tête Gabriel Prosser. Prosser et les autres chefs rebelles sont exécutés.

1822
Denmark Vesey échoue dans une tentative de soulèvement d'esclaves à Charleston (Caroline du Sud). 11 est pendu avec ses partisans.

1827
Freedom's journal, premier journal noir américain, paraît à New York.

1831
Nat Turner mène un soulèvement d'esclaves en Virginie, au cours duquel soixante Blancs sont tués. Les Blancs tuent plusieurs centaines de Noirs en représailles.

1850
Le Congrès vote un compromis comprenant une nouvelle loi relative aux esclaves fugitifs, laquelle permet aux officiers fédéraux d'arrêter n'importe quel Noir accusé d'être un esclave en fuite.

1857
Avec l'arrêt «  Dred Scott contre Sandford », la Cour suprême déclare que les Noirs ne sont pas des citoyens américains et qu'ils n'ont aucun droit que les Blancs soient tenus de respecter. Cet arrêt annule le compromis du Missouri de 1820 et rend la guerre de Sécession inévitable.

1861
La guerre de Sécession commence lorsque, le 12 avril, les confédérés attaquent Fort Sumter à Charleston (Caroline du Sud). Il y a alors environ 4 millions d'esclaves noirs aux Etats-unis.

1862
Le 17 juillet, le Congrès modifie la loi de conscription, permettant ainsi aux Noirs de rejoindre l'armée de l'Union. Plus de 186000 Noirs s'engagent dans l'armée nordiste pendant la guerre de Sécession.

1863
La proclamation d'émancipation d'Abraham Lincoln devient effective, mais elle ne libère les esclaves que dans les zones en rébellion contre les Etats-unis.

1866
Fondation du Ku Klux Klan par des vétérans de l'armée confédérée à Pulaski (Tennessee). Il s'agit pour eux de s'opposer à la Reconstruction et d'affirmer la suprématie blanche.

1867 – ANNEES 1870
Pendant la Reconstruction , le droit de vote est accordé aux hommes noirs dans le Sud, et plusieurs centaines de Noirs sont élus dans les Assemblées d'Etat et au Congrès.

1868
Le Hampton Institute, une institution d'enseignement mixte pour Noirs américains, est fondé par Samuel Chapman Armstrong.

1875
Le Congrès vote la loi sur les droits civiques, stipulant que «  toutes les personnes sous la juridiction des Etats-unis auront droit à la jouissance totale et égale » de tous les lieux publics, ce principe «  s'appliquant à tous les citoyens quelle que soit leur race ou leur couleur de peau, même s'ils ont connu la servitude ».

1877
Le Compromis de 1877 installe Rutherford B. Hayes à la présidence des Etats-unis, et les troupes fédérales sont retirées du Sud. C'est la fin de la Reconstruction.

1881
Booker T. Washington fonde le Tuskegee Institute, dans l'Alabama.

1883
La Cour suprême réduit à néant la loi sur les droits civiques en la déclarant anticonstitutionnelle.

1896
Le 18 mai, l'arrêt «  Plessy contre Ferguson »  de la Cour suprême institue des accès «  séparés mais égaux »  aux Noirs et aux Blancs dans les chemins de fer, ce qui revient à cautionner légalement la ségrégation, très répandue dans les lieux publics. Mary Church Terrell, une militante noire très en vue, fonde la National Association of Colored Women (NACW).

1905
Fondation du Niagara Movement, avec à sa tête W. E. B. Du Bois et William Monroe Trotter. C'est un défi implicite à l'idéologie de conciliation prônée par Booker T. Washington.

1909
Le 31 mai, la conférence inaugurale de la National Association for the Advancement of Colored People (NAACP) se tient à New York.

1915 - ANNEES 1920
Pendant la première vague de la grande migration, un million de Noirs quittent le Sud rural et émigrent dans des zones urbaines du Nord-Est et du Midwest.

1916
Marcus Garvey, né en Jamaïque, émigre aux Etats-Unis. Il y fonde quelques années plus tard l'Universal Negro Improvement Association (UNIA), qui attire des centaines de milliers de partisans.

1917
Les Etats-Unis entrent en guerre. Pendant la Première Guerre mondiale, 2.3 millions de Noirs américains se portent volontaires pour se battre. Ils sont placés dans des unités constituées uniquement de Noirs.

1919
Lors d'une période violente connue sous le nom d' « été Rouge », vingt-cinq émeutes raciales importantes éclatent aux Etats-Unis. Lynchages et attaques de Noirs par des bandes de Blancs se multiplient.

1921
Du 1er au 3 juin, à Tulsa (Oklahoma), des milliers de Blancs se livrent à de violentes attaques contre la communauté noire.

1925
A. Philip Randolph crée la Brotherhood of Sleeping Cars Porters (BSCP). Ce sera le premier syndicat noir à négocier avec succès avec une entreprise appartenant à des Blancs.

1931
Les «  garçons de Scottsboro », neuf jeunes Noirs, sont arrêtés sur de fausses accusations de viol dans un train de marchandises, en Alabama. Un jury composé de Blancs déclareles neuf garçons coupables et en condamne huit à mort.

1935
Le 19 mars, de violents incidents éclatent à Harlem après l'arrestation d'un adolescent noir pour vol à l'étalage.

1936
Des centaines de mouvements de Noirs forment le National Negro Congress, dirigé par A. Philip Randolph.

1938
Le 22 juin, Joe Louis, champion de boxe de la catégorie des lourds, bat l'Allemand Max Schmelling au Yankee Stadium de New York.

1939
Grâce à l'action du mouvement des droits civiques ,le président Roosevelt forme un « cabinet noir », constitué d'intellectuels et de responsables noirs, censé représenter les intérêts de la communauté noire auprès du gouvernement.

1941
Le fonds de défense juridique et de formation de la NAACP est constitué. I1 devient l'arme juridique fondamentale du mouvement des droits civiques.

1941
A. Philip Randolph organise la première marche sur Washington. Elle est annulée le 25 juin lorsque le président Roosevelt signe l'ordre d'exécution 8802 fondant le Fair Employment Practices Committee. Le 1er juillet, l'aéroport militaire de Tuskegee est créé, suite au projet fédéral d'instituer une école d'aviation pour pilotes noirs. Le 7 décembre, les Etats-Unis entrent en guerre. Pendant la Seconde Guerre mondiale, un million de Noirs américains, hommes et femmes, servent dans les forces armées .

1942
James Farmer fonde le Congress of Racial Equality (CORE), un mouvement de droits civiques voué à l'action directe non violente. Le 28 février, des émeutes éclatent près de l'ensemble immobilier Sojourner Truth à Detroit lorsque des bandes de Blancs empêchent des Noirs de pénétrer dans les logements qui viennent d'être achevés.

1943
En juin, des incidents éclatent à Detroit après des affrontements entre Noirs et Blancs au parc de loisirs Belle Isle. Le président Roosevelt envoie des troupes fédérales pour rétablir l'ordre. Le 2 août, des incidents éclatent à Harlem après le meurtre d'un soldat noir en uniforme par un officier de police. Suite aux dégats provoqués par ces troubles, le maire de New York, Fiorello La Guardia , crée l'Emergency Conference for Interracial Unity afin de réduire les tensions raciales et la discrimination économique dont les Noirs sont victimes dans les entreprises blanches de Harlem .

1945 - ANNEES 1960
Deuxième vague de la grande migration. Elle conduit plus de 3 millions de Noirs du Sud vers les grandes villes du Nord-Est, du Midwest et de la côte ouest.

1947
En avril, la ségrégation disparaît dans le base-ball professionnel avec l'intégration du Noir Jackie Robinson dans les Brooklyn Dodgers.

1948
Le 26 juillet, le président Truman signe l'ordre d'exécution 9981 instituant la déségrégation dans les forces armées.

1949
En avril, Paul Robeson condamne le principe d'une action militaire contre l'Union soviétique lors de la Conférence de la paix à Paris. Cette condamnation est déformée par la presse et l'artiste est dénoncé par le Comité des activités anti-américaines. En août, des émeutiers empêchent Robeson de donner un concert à Peekskill.

1951
L'avocat et militant des droits civiques William L. Patterson présente à la Convention des (Eats-Unis sur le génocide une pétition, « Nous vous accusons de génocide », donnant des preuves de violations des droits de l'homme à l'encontre des Noirs américains.

1952
La dernière unité des forces américaines composée uniquement de Noirs est dissoute pendant la guerre de Corée (1950-1953).

1954
Avec l'arrêt « Brown contre le Bureau de l'éducation », la Cour suprême déclare que la ségrégation dans les écoles est anticonstitutionnelle.

1955
Le 1er décembre, une militante de la NAACP , Rosa Parks, est arrêtée à Montgomery (Alabama), parce qu'elle a refusé de laisser sa place à un Blanc dans un bus. Le 5 décembre, la grande majorité des citoyens noirs de Montgomery décide de participer au boycott des bus, lancé par le Women's Political Council et la NAACP.

1956
En février, Autherine Lucy, première étudiante noire à être admise à l'université de l'Alabama, est obligée de quitter l'université après des jours d'émeutes provoquées par des étudiants blancs. Le 13 novembre, la Cour suprême approuve la déségrégation dans les bus de Montgomery. Le boycott prend fin un mois plus tard.

1957
Le 11 juin, Martin Luther King devient le chef de la Southern Christian Leadership Conference (SCLC). En septembre, neuf élèves noirs voulant s'inscrire au lycée de Little Rock (Arkansas) sont empêchés, pendant des semaines, d'y pénétrer. Ils sont finalement escortés par la Garde nationale fédérale.

1960
En février, une vague de sit-ins pour protester contre la ségrégation dans 1es cafétérias commence après que quatre étudiants noirs ont demandé à être servis dans la cafétéria de Woolworth, réservée aux Blancs, à Greensboro (Caroline du Nord).

Le 15 avril, le Student Nonviolent Coordinating Committee (SNCC) est créé lors d'une réunion de la SCLC à Raleigh (Caroline du Nord).

1961
En mai, les Marcheurs de la liberté, des manifestants noirs et blancs, commencent à sillonner ensemble tout le Sud pour imposer la déségrégation dans les bus et les lieux publics. A Anniston et Birmingham (Alabama), les Marcheurs de la liberté sont brutalement attaqués par des bandes de Blancs.

1962
La Cour suprême ordonne que James Meredith soit admis à l'université du Mississippi. Des troupes fédérales l'accompagnent jusqu'à sa salle de cours.

1963
Le 3 avril, la SCLC lance un puissant mouvement de protestation à Birmingham (Alabama) contre la politique de ségrégation de la ville. La manifestation pacifique est brutalement réprimée par la police.

Le 12 juin, un responsable de la NAACP , Medgar Evers, est assassiné devant sa maison à Jackson (Mississippi).

Le 28 août, répondant à l'appel de militants pour les droits civiques pour une grande marche sur Washington, 250 000 manifestants se rassemblent sur le Mall de Washington. Martin Luther King prononce son célèbre discours «  I Have a Dream ». Le dimanche matin 15 septembre, une bombe explose dans l'église baptiste de la 16e Rue à Birmingham (Alabama), tuant quatre écolières noires.

1964
Pendant 1' « été de la liberté » dans le Mississippi, les mouvements des droits civiques demandent à des étudiants volontaires de mener une campagne massive d'inscriptions d'électeurs dans l'Etat.

Le 21 juin, trois militants du mouvement des droits civiques, James Earl Chaney, Michael Schwerner et Andrew Goodman, sont enlevés et assassinés par des membres du Ku Klux Klan dans le comté de Neshoba (Mississippi). Le 2 juillet, le président Johnson signe le décret d'application de la loi sur les droits civiques, qui donne une protection légale contre la discrimination raciale dans tous les secteurs de la vie publique.

Le 22 août, le Mississippi Freedom Democratic Party (MFDP), parti indépendant créé contre le Parti démocrate du Mississippi favorable à la ségrégation, revendique le droit de représenter les habitants du Mississippi à la Convention nationale démocrate d'Atlantic City ( New Jersey ). Le MFDP refuse le compromis proposé par le comité des accréditations de la Convention. En novembre, le président Johnson autorise le déploiement de troupes américaines supplémentaires au Vietnam. C'est le début de l'irréversible escalade américaine dans la guerre.

Le 10 décembre, Martin Luther King reçoit le prix Nobel de la paix .

1965
Le 21 février, Malcom X est assassiné à Harlem.

Le 7 mars, durant une première tentative de marche reliant Selma à Montgomery, capitale de l'Alabama, en faveur du droit de vote des électeurs, les marcheurs sont attaqués par la police au pont Edmund Pettus et contraints de faire demi-tour.

Du 21 au 25 mars, sous la protection de la Garde nationale fédérale de l'Alabama, de militaires et d'agents fédéraux, les marcheurs parviennent à relier Selma à Montgomery. En août, le président Johnson signe la loi sur le droit de vote de 1965, qui interdit aux Etats de fixer des limites arbitraires à l'exercice du droit de vote. Du 11 au 16 août, des émeutes éclatent à Watts, Los Angeles, faisant trente-quatre victimes et des milliers d'arrestations.

1966
Le 6 juin, James H. Meredith est blessé par balle le deuxième jour de la Marche contre la peur entre Memphis (Tennessee) et Jackson (Mississippi). Des responsables du mouvement des droits civiques, tels Martin Luther King et Stokely Carmichael, poursuivent la marche que Meredith ne peut achever. En juillet, Martin Luther King prend la tête d'une vaste marche sur la mairie de Chicago pour protester contre la ségrégation de fait dans les écoles.

Le 15 octobre, Bobby Seale et Huey Newton fondent le Black Panther Party à Oakland (Californie).

1967
Des soulèvements importants surviennent dans tous les (Etats-Unis pendant le « long été chaud », conséquence de la révolte de jeunes Noirs confrontés à une discrimination systématique, un taux de chômage élevé, un habitat et des services sociaux médiocres et une police brutale.

Le 2 octobre, Thurgood Marshall devient le premier juge noir de la Cour suprême.

Le 28 octobre, Huey Newton est arrêté et accusé du meurtre d'un officier de police d'Oakland.

1968
Le 28 mars, Martin Luther King prend la tête de la première grève des travailleurs de la santé à Memphis.

Le 3 avril, Martin Luther King prononce son dernier discours, « J'ai grimpé sur le sommet de la montagne », lors d'un rassemblement à Mason Temple, à Memphis.

Le 4 avril, Martin Luther King est assassiné sur un balcon du motel Lorraine, à Memphis. En mai-juin, la Marche des pauvres est organisée sur Washington.

1970
Le 15 mai, la police ouvre le feu sur des étudiants noirs à l'université d'Etat de Jackson, tuant deux étudiants et en blessant douze.

En octobre, Angela Davis est arrêtée à New York. Une vaste campagne, « Libérez Angela Davis », est mise en place.

1971
Le 9 septembre, des prisonniers prennent le contrôle de la prison d'Etat d'Attica, à New York. Après un long face-à-face, les troupes envahissent la prison sur ordre du gouverneur Nelson Rockefeller, tuant vingt-neuf prisonniers et dix gardiens.

1972
En mars, la National Black Political Convention se tient à Gary (Indiana). Il s'agit du plus grand rassemblement de militants de la période « Black Power », destiné à fonder un nouveau mouvement politique noir.

1973
Les Etats-Unis se retirent officiellement du Vietnam.

1974
Le 21 juin, à Boston, un juge du tribunal de district, W. Arthur Garrity, ordonne d'utiliser des bus pour imposer la déségrégation dans les écoles publiques de Boston, une décision qui suscite protestations et controverses.

1983
En avril, Harold Washington devance le républicain Bernard Epton et devient le premier maire noir de Chicago. Jesse Jackson annonce sa candidature à la nomination présidentielle avec le Parti démocrate. I1 obtient 3,5 millions de voix lors des élections primaires.

1985
Les manifestations anti-apartheid prennent de l'ampleur aux Etats-Unis.

1988
Seconde campagne présidentielle de Jesse Jackson. Jackson échoue, mais il obtient 7 millions de voix.

1989 - ANNEES 1990
Le 20 janvier, à Miami (Floride), le meurtre d'un motocycliste noir par des officiers de police déclenche un conflit racial. En novembre, le démocrate David Dinkins devance le républicain Rudolph Giuliani et devient le premier maire noir de New York.

1991
Le 3 mars, un automobiliste, Rodney King, est passé à tabac par des officiers de police de Los Angeles après avoir été arrêté pour conduite dangereuse. Une bande vidéo amateur montrant le passage à tabac est diffusée dans les médias du monde entier.

En août, la voiture d'un rabbin tue accidentellement Gavin Cato, un jeune Noir âgé de 7 ans, exacerbant la tension entre Noirs et juifs hassidiques dans le quartier de Crown Heights, à Brooklyn.

1992
En mai, des incidents éclatent à Los Angeles et dans tout le pays après l'acquittement des quatre policiers de Los Angeles accusés d'avoir passé Rodney King à tabac.

1995
Le 16 octobre, la Million Man March organisée par le chef de la Nation of Islam, Louis Farrakhan, se tient à Washington.

1999
Le 4 février, Amadou Diallo, un immigrant ouest-africain non armé, est abattu par des membres d'une section spéciale de la police de New York alors qu'il entre dans l'immeuble où il réside. Il s'ensuit des manifestations publiques contre la brutalité policière.

2000
En novembre, après l'élection de George W. Bush à la présidence, survenant après sa victoire controversée en Floride, la commission des droits civiques dénonce le nombre disproportionné de voix d'électeurs noirs rejetées lors du décompte en Floride.

2001
En janvier, Colin Powell devient le premier Noir secrétaire d'Etat.

En août, 1 500 Noirs américains participent à la Conférence mondiale de l'ONU sur le racisme, en Afrique du Sud. Le débat porte notamment sur les « réparations dues aux Noirs ».

> top

 
     
     
     
     
     
     
     

Site réalisé dans le cadre d'un mémoire de fin d'études en journalisme - copyright 2006